PAP : Attention aux acheteurs suspects !

Publié par Dominique P., le 24 mai 2014

effractionMême si vous le comprendrez à la lecture de ce post, on pourrait aisément qualifier « de grosse ficelle » le conseil que je donne à certains propriétaires, il reste malgré tout sincère et fondé… Alors pourquoi vous priver d’un tel argument ?

Lors d’une prise de mandat lorsqu’un propriétaire m’annonce fièrement avoir beaucoup de visites grâce à son annonce de particulier à particulier j’en profite pour lui donner quelques conseils qui l’inciteront à réfléchir sur certains risques liés à ces visites et afin qu’il intègre que confier son bien à un professionnel c’est  aussi un gage de sécurité :

– « Pour vendre votre bien, vous faites visiter votre logement à des personnes que vous ne connaissez pas et dont vous n’avez pour identité que les informations laissées par téléphone, je vous conseille d’être très prudent »

– « Lorsqu’un professionnel de l’immobilier fait visiter votre bien, très souvent il a déjà rencontré cette personne afin de définir avec elle ses critères de recherche ou lors de visites précédentes. Il connait donc un minimum le visiteur et aura collecté sur lui des informations importantes : coordonnées téléphoniques, adresse mail, adresse de domicile, profession etc… Toutes ces données sont nécessaires et importantes pour la rédaction d’un bon de visite mais également pour des raisons de sécurité vis à vis de votre domicile ».

————————————————

»»» TOUS LES ATELIERS DE MANDATAIRE-IMMO «««


Formation coaching immobilier

– « C’est pourquoi si vous faites visiter de particulier à particulier je vous conseille de prendre quelques précautions pendant la visite, afin d’éviter les mauvaises surprises :

  • Ne faites jamais visiter seul(e) et a fortiori si vous êtes une femme.
  • Ne laissez jamais vos visiteurs seuls dans une pièce.
  •  Ne laissez en évidence aucun objet de valeur qui pourrait être repéré ou subtilisé (bijoux, téléphone, argent, clé de voiture…) .
  • N’acceptez pas les visites après 21 h 30.
  • Ne donnez jamais d’information précise sur votre emploi du temps (heure de départ le matin, ou d’arrivée le soir, départ en vacances…).
  • Ne donnez pas le code d’entrée, préférez accueillir votre visiteur directement en bas de la résidence ou dans le hall d’entrée.
  • Si vous disposez d’une alarme, indiquez juste son existence, sans donner plus de détail.

  • N’indiquez pas la présence d’un coffre fort même si vous comptez le laisser sur place après la vente ».

Consultez les Statistiques INSEE cambriolages en France >> ICI

Une occasion de plus de faire valoir que vous êtes un véritable professionnel prêt à tout pour aider votre propriétaire à vendre son bien dans les meilleures conditions !

La devise de ce blog c'est « le partage » je vous invite à faire de même maintenant :

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir notre Newsletter