OFFRE D’ACHAT, QU’EN PENSEZ-VOUS ?

Publié par Dominique P., le 29 mai 2020

Offre d’achat, qu’en pensez-vous ?

Bonjour les pros de l’immo. Ah nos chers propriétaires, que ferions nous sans eux, pas grand-chose, c’est certain puisqu’ils sont nos mandants. Après avoir négocié avec eux pour obtenir un premier rendez-vous, les avoir écoutés nous parler de leur projet, les avoir persuadés de nous faire confiance, le moment est venu de leur présenter une offre d’achat… Nous pensons souvent qu’une harmonie parfaite et sans faille règne désormais, telle celle d’un vieux couple ayant résisté aux épreuves de la vie. En êtes vous si sûrs ? Ne faut-il pas parfois rester sur nos gardes ?



Alors évidemment, vous le savez,  rien n’est jamais tout noir ou tout blanc et comme j’aime le répéter les situations que j’expose dans mes vidéos ne sont que le fruit de mes expériences,  celles que j’ai vécu sur le terrain, certaines d’ailleurs en fonction de leurs acteurs peuvent même parfois se contredire. C’est à mon avis ce qui les rend intéressantes,  car plus le pannel est grand et plus vous vous retrouverez dedans.

Revenons à nos vendeurs :

Tient, par exemple Monsieur et Madame TUREPONDSTESFOUTU , six mois que vous vous démenez pour vendre leur bien. Vous vous souvenez au début ils ne voulaient pas d’agence, mais ils ont fini par apprécier votre détermination, et votre persévérance a payée. Rappel tous les 10 jours, conseils, bienveillance,  bref votre boulot quoi.

Baisse de prix :

Puis ce fut la baisse de prix, pas facile quand au départ on veut racheter plus grand, plus beau, plus récent, mieux placé et bien sûr sans réemprunter. Mais vous savez être persuasif, le temps a joué pour vous, et aujourd’hui le bien se visite, le prix affiché pas très loin de celui du marché, bref toujours votre boulot quoi.

Offre d’achat :

Mais un boulot qui finit toujours par payer, la preuve aujourd’hui M. et Mme TUREPONDSTESFOUTU vous reçoivent pour que vous leur présentiez l’offre de Monsieur et Madame JEPAIECOMPTANT. Ils ont visité avant-hier soir, non sans insister plusieurs fois sur le fait que s’ils faisaient une offre,  elle ne serait assortie d’aucune condition suspensive.

Cool, tout se présente bien, enfin presque, car petit détail anodin. Cette offre est tout de même 15 000 euros en dessous du prix affiché et le discours énoncé il y a trois semaines par Monsieur TUREPONDSTESFOUTU le jour où il a accepté la baisse de prix,  résonne encore dans vos oreilles : « NOUS NE BAISSERONS PLUS D’UN EURO » assorti bien sûr de la formule magique « JE NE VEUX PAS BRADER ».

Alors bien sûr vous êtes partagé, fier d’avoir une offre, sans réellement savoir par quel bout la présenter . Mais là n’est pas le sujet, vous êtes un professionnel et nous n’allons pas ici aborder une nouvelle fois ce sujet puisque au moins deux autres vidéos existent déjà sur la chaîne YT.

Offre d’achat, qu’en pensez-vous ?

Non aujourd’hui je voulais surtout revenir sur le fameux : Qu’en pensez-vous ? Vous savez celui que M. et Mme TUREPONDSTESFOUTU vous renvoient, entre deux grimaces, une fois la présentation de l’offre terminée. Des grimaces qui d’ailleurs vous laissent penser que ce n’est pas encore gagné.

En fait  M. et Mme TUREPONDSTESFOUTU vous invitent inconsciemment à vous tirer une balle dans le pied. Peu importe votre réponse, car si vous répondez précisément à leur question, vous ne les aiderez en rien à prendre leur décision, bien au contraire.

Pourquoi ?

Pourquoi ? Et bien imaginez le tableau ou plutôt le panneau, celui dans lequel vous risquez de tomber en répondant précisément à leur question : Je pense que vous devriez accepter cette offre car cela fait déjà six mois que vous essayez de vendre : Evidemment la majorité des propriétaires s’attendent à cette réponse mais pour les mêmes raisons, pour eux votre réponse est avant tout guidée par le vision des honoraires que vous toucherez, s’ils acceptent cette offre.  Autant de raison pour qu’ils ne suivent pas votre conseil. 

Bien sûr vous avez un second choix du style A votre place, je réfléchirais, l’offre est un peu basse peut-être que je peux tenter de faire remonter mes acquéreurs. Cette fois vous abonder dans leur sens, ils vont à coup sûr vous suivre, soit en refusant l’offre, soit en faisant une contre proposition.

Dans tous les cas,  cette question est un piège qui risque de se refermer sur vous, alors ne répondez jamais, préférez renvoyer M. et Mme TUREPONDSTESFOUTU à l’historique de leur bien. Faite leur comprendre qu’à ce niveau ils en savent autant que vous. Les visites, les offres passées, l’avancement de leur projet, bref du factuel,  rien que du factuel,  non sans leur rappeler au passage qu’il s’agit de leur bien, de leur argent et de leur projet.

Restez vigilant,

Voilà, j’espère que vous éviterez de tomber dans ce piège, car notre mission n’est pas de prendre partie, nous sommes des négociateurs avant tout et le rôle d’un négociateur est d’arriver à un accord. Certes,  nous jouons également un rôle de conseiller. C’est un rôle qui pour moi se limite aux choses concrètes, comme les mentions légales, les procédures, les contraintes juridiques, le formalisme ou encore le marché.

En revanche,  il n’est pas de notre ressort d’intervenir lorsqu’un accord entre un acquéreur et un vendeur se profile et est possible. C’est à eux et à eux seuls de décider en fonction des éclairages factuels que nous leur devons, du travail que nous avons effectué et surtout de leur situation du moment, celui ou nous leur présentons l’offre d’achat.  

Il est tant de se quitter jusqu’à la prochaine vidéo, avant cela je vous invite  à télécharger gratuitement l’Application Podcast’immo, pour ne plus travailler seul et recevoir un podcast par jour du lundi au vendredi. Je vous mets le lien dans le descriptif de la vidéo. Très bonne semaine à tous.

————————————————

Atelier

————————————————
RESTEZ INFORMÉ DE L’ACTUALITÉ DE VOTRE BLOG

NEWSLETTER




 

La devise de ce blog c'est « le partage » je vous invite à faire de même maintenant :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir notre Newsletter