Le mandat nerf de la guerre

Publié par Dominique P., le 20 février 2016

Mais surtout, il faut avoir à l’esprit l’essentiel de ce métier : on ne vend rien sans bons mandats. Les clients vendeurs veulent vendre dans les meilleures conditions et cherchent donc des professionnels efficaces, les acheteurs veulent des produits de qualité et du choix.
Or, obtenir de bons mandats en quantité est d’abord un travail de prospection pour trouver des biens à vendre et retenir les meilleurs. C’est un travail de terrain et de développement permanent de son relationnel qui permet d’avoir un bon portefeuille d’affaires et, par conséquent, la réussite indispensable pour obtenir la confiance des vendeurs… Tout se tient, mais tout passe par la prospection !

  • Combien de patrons d’agences ont demandé à leurs conseillers d’aller prospecter ?
  • Combien de fois par semaine ?
  • Pour quels résultats ?

 

Un bon conseiller immobilier est un conseiller capable d’obtenir régulièrement de bons mandats, s’il ne le fait pas par plaisir, il ne réussira pas à le faire durablement. Qui mieux qu’un indépendant peut se lever le matin avec plaisir pour travailler sur le long terme son… fonds de commerce ? –

3 commentaires

  • Jonathan PIN dit :

    Je suis un grand partisan de la prospection terrain.. Combien de fois par semaine? Quand ? Ou? ce sont des choses assez simple à définir (enfin je trouve), mais pour moi le plus difficile est tout de même la motivation…
    Je connais son efficacité et son importance. Cependant quand l’on connait l’immobilier, les périodes de haut et de bas, il est difficile de retourner prospecter… des Astuces?!

    • Dominique P. dit :

      Bonjour Jonathan, LA MOTIVATION… effectivement un sujet important dans notre métier. Je m’en aperçois chaque jour en lisant les courriels que je reçois. Pour ne rien vous cacher je vais prochainement organiser des conférences sur ce sujet, elles déboucheront certainement sur des petits groupes de travail… Continuez à suivre le Blog… en attendant merci de l’intérêt que vous portez à mon travail.

  • Marie-Laure dit :

    Bonjour Jonathan,
    En effet, tout le secret est là, la motivation.
    Identifiez vos peurs en allant prospecter, ce sont peut-être elles qui vous freinent.
    Avez-vous conscience que vous êtes offreur d’un service de qualité quand vous prospectez?
    Mais tout est là, qu’avez-vous à offrir, croyez-vous en vous-même et dans la qualité de votre travail?
    Si c’est le cas, votre bonheur sera grand à démarcher.
    Que votre journée soit belle et heureuse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir notre Newsletter